DSC_2651 

Non ! Vous ne croyez pas sérieusement que je vais vous entretenir du célèbre roman de Robert Sabatier paru en 1969 ?

objets_livre_45

Même si cette oeuvre romanesque, qui conte dans un style émouvant et sensible les angoisses ainsi que les tribulations d'un enfant, qui explore aussi le monde du petit Paris des années 1930, fut un immense succès de librairie et plus tard télévisuel grâce au réalisateur Jacques Ertaud, ce ne sera pas mon propos !

En entomologiste amateur " éclairé ", je voudrais simplement vous présenter un matériel de mesure très utile et fort pratique sur le terrain: l'allumette suédoise !

Oui, il s'agit bien de cette petite tige de bois (du peuplier généralement) destinée à créer une flamme par friction sur le grattoir de sa boîte de rangement,

avec son extrémité enduite d'un produit chimique inflammable, 

maisons_allumette_5

à usage unique, qui sera l'objet de cet article...

En vérité, on peut lui attribuer deux appellations distinctes :

-   allumette suédoise (créée en 1844 avec les principes chimiques et mécaniques actuels de fonctionnement) en raison de la nationalité de son inventeur Gustaf Erik Pasch.

-   allumette de " sûreté ", la sécurisation de son emploi provenant du fait qu'elle nécessite un grattoir spécial dont les composants interagissent avec ceux de son embout pour s'enflammer.

 15_ao_t_2011_D7000_60_mm_micro_nikkor_006

15_ao_t_2011_D7000_60_mm_micro_nikkor_01315_ao_t_2011_D7000_60_mm_micro_nikkor_017

Pour l'observateur de terrain, le principal intérêt de l'allumette suédoise réside dans son calibrage standard (sauf usages spéciaux). En effet, sa longueur totale avoisine toujours 5 cm(au millimètre inférieur près) tandis que l'embout enduit de soufre jaune très combustible, dissimulé sous une pellicule de phosphore rouge (parfois violet, bordeaux voire brunâtre), mesure invariablement 4 mm.

15_ao_t_2011_D7000_60_mm_micro_nikkor_02515_ao_t_2011_D7000_60_mm_micro_nikkor_029 

C'est la raison pour laquelle, les poches de l'entomologiste en contiennent toujours une poignée, la mise en oeuvre lors des prises de vues photographiques étant plus rapide et aisée que celle d'un encombrant mètre à ruban métallique. La rigidité et la flexibilité parfois déconcertantes de ce dernier impliquent des manipulations aussi hasardeuses que malaisées. En outre, une prise de notes immédiate et parfois incommode en zone végétale drue et serrée s'avère alors nécessaire...

L'allumette suédoise, légère et  passe-partout, s'installe facilement auprès des arthropodes un moment  immobiles sur les  plantes. Les mesures simples effectuées à partir des tirages photographiques permettent d'obtenir des données suffisamment précises pour permettre l'identification des espèces...

Quelques exemples en images :

Accouplement de Rhopalapions longirostres, les Apions des Roses trémières (Alcea rosea)

 21_juin_2011_D7000_60mm_macro_flash_annulaire_027 

Mesure d'une chenille de Grand Sphinx de la Vigne (Deilephila elpenorDSC_2397 

DSC_2295DSC_2292 

Tas de copeaux résultant du percement d'une galerie dans le bois d'une palette de transport

par une Abeille charpentière (Xylocopa violacea)

 

L'allumette suédoise ?

un demi-décimètre fort utile sur le terrain et peu coûteux en cas de perte,

ce qui est fréquemment le cas  ! ! !