DSC_2651

SECONDE PARTIE

0103

En cas de piqûre par un Hyménoptère, 3 types de réactions sont possibles : une réaction locale, une réaction toxique et une réaction allergique.

La réaction locale est la plus fréquente : elle ne nécessite que rarement une intervention médicale. La douleur est immédiate et un oedème local de quelques centimètres se développe rapidement, accompagné d'une légère induration (durcissement des tissus) et parfois de démangeaisons. Généralement, cette réaction disparaît en quelques heures. Toutefois, lorsque la réaction locale est importante (gonflement, rougeur, chaleur, douleur) et dure plus de 24 heures, il est alors possible qu'une infection se soit développée à l'endroit de la piqûre. N'oublions pas que les guêpes et les frelons sont des omnivores et volent des arbres fruitiers vers nos poubelles... Dans ce cas de figure, une consultation médicale s'impose !

Le cas d'Inachos est intéressant car il développe des réactions loco-régionales étendues qui durent plusieurs jours, voire une semaine. Cependant, il reste un patient à risque minime de développer une réaction systémique (de tout l'organisme) lors d'une piqûre ultérieure...

DSC_4122

Piqûre de guêpe commune (Vespula vulgaris) : point rouge sur fond clair.

DSC00050DSC00054

                    5 minutes après la piqûre                                                              cliché réalisé 1 heure après

DSC00063

Durant la journée du lendemain, l'oedème va gagner tout l'avant-bras et s'installer pour une semaine...

Durant cette période, ni douleur ni démangeaison, mais un gonflement et une induration extrêmes !

 

gyrophare_004 

La réaction toxique est consécutive au nombre de piqûres : en moyenne, plus de 20 chez l'adulte. La victime doit être impérativement hospitalisée pour une surveillance : nous entrons ici dans le cadre de l'urgence médicale ! ! ! A la réaction locale s'ajoutent alors des symptômes généraux : fatigue, vomissements, diarrhée, mal de tête, chute de tension, parfois même des convulsions ou encore une perte de connaissance...

      vehicules_ambulance_00004       hopital     vehicules_ambulance_5

La réaction allergique, encore appelée choc anaphylactique, ne dépend pas de la dose de venin injectée: une seule piqûre suffit à la déclencher !

Les symptômes sont cutanés (urticaire généralisée), respiratoires (oedèmes de la langue, de l'épiglotte, du larynx et cyanose, c'est-à-dire une coloration bleutée de la peau), cardiaques (chute de la tension, vertiges, perte de connaissance), digestifs (nausées, vomissements, diarrhée), neurologiques (coma).

 

L'obstruction des voies respiratoires et le choc cardio-vasculaire peuvent entraîner

la mort de la victime !

corps_cerveau_00001